UN JOUR C'ÉTAIT LA NUIT

 

C'est la nuit.

Nous sommes assis. Bien rangés en lignes régulières.
Une faible lumière filtre sous une porte. Une ombre s'y affaire.
Des sons. Des râles. Puis soudain le loquet cède et une silhouette se découpe dans l’embrasure. Un humain nous raconte.

 

Il y sera question de la création du monde... et quel monde.
« Mon monde. Parce que vous êtes invités dans mon monde. » vous dira-t' il dans un souffle. Il y sera question de solitude.
« Parce que je suis universellement seul ». Dit-il. « Je suis l'âme de milliards de corps. Et mon cœur change éternellement de place. »

 

Il y sera question des origines : de la terre, du feu, de l'air et de l'eau. Il y sera question de matières et d'alchimie. Il y sera question de construction, d'élaboration. Comment tout cela se crée. Comment ce monde tourne t-il ? « Tourne t-il suffisamment ? »

Il y sera question de l'infiniment grand et de l'infiniment petit.
Il y sera question d'hommes, de femmes, d'enfants...

 

C'est la nuit. Tout est à créer. Comme au premier jour.

Un jour... c’était la nuit !

 

 

Soloclownesque

(spectacle en création)

Dossier de création

Dossier de creation un jour
387 KB
dossier_de_creation_un_jour.pdf

Génèse

Depuis quelques temps l'idée d’être seul en scène me titillait. Tout jeune, déjà, je rêvais en voyant les spectacles de Grock ou Joe Jackson Jr, ces grand maîtres du solo. J'étais émerveillé par leur prouesses et leur sensibilité. Leurs manières si délicates de jouer le monde. Cette complicité , cette malice qui font qu' un seul être peut porter l'émotion de centaine d'autres. Jamais je n'avais osé franchir le pas. Aujourd'hui, poussé par une grande excitation et l'envie de parler de choses plus personnels, je relève le défi ...que je me suis moi même lancé.

.

.